Guide nature, 26 ans

Fille d’une démographe globe-trotteuse, j’ai beaucoup voyagé pendant mon enfance et me suis passionnée pour la nature et la fabuleuse diversité du monde vivant. Après le lycée, j’étais déterminée à faire des études en sciences de l’environnement que j’ai eu la chance de réaliser au Canada.

A Montréal, au Québec, j’ai travaillé comme éducatrice à l’environnement dans le Parc du Mont-Royal où nous proposions des activités pour les enfants et le grand public (randonnées naturalistes et historiques, camps de vacance en plein air, animations avec des groupes scolaires…). Nos activités rencontraient un grand succès auprès de la population mais nous étions confrontés à la nécessité d’évaluer l’impact de nos actions sur la sensibilisation à l’environnement. Si c’est bien là la clef de voûte d’un changement de paradigme, nous constations qu’une participation trop sporadique des enfants avait peu de chances de favoriser l’émergence d’une véritable conscience écologique, à même d’inverser les tendances actuelles.

C’est sur la base de ces constats que nous nous sommes intéressés à la pédagogie des Forest Schools et avons monté un projet pilote pour accueillir des groupes d’enfants de façon plus régulière (une fois par semaine). Tout en gardant un pied dans la pratique (développement pédagogique, communication, animation), j’ai accompagné la mise en œuvre du projet d’un point de vue académique en effectuant une revue des projets similaires référencés dans la littérature et en proposant une méthode d’évaluation des bénéfices du projet. Cela a donné lieu à un mémoire de recherche sur le sujet.

En arrivant en Ardèche, confortée par notre succès à Montréal et convaincue que ma place était bien là, j’ai tout de suite souhaité m’investir dans le développement d’activités similaires à celles que nous avions imaginées sur le Mont-Royal. J’ai complété ma formation avec AMESUD, à Joyeuse, en participant à l’Ecole de Projets EVEIL (un incubateur de projets en économie sociale et solidaire) où j’ai rencontré une partenaire pour ce projet. Ensemble, nous avons créé l’association Mésange et Libellule qui propose des activités en nature le mercredi, le samedi et pendant les vacances dans un joli coin de forêt au bord de l’Ardèche, le P’tit Bois à Saint Sernin. A l’image des Forest Schools, nous partons du principe que chaque enfant peut développer une sensibilité pour l’environnement à travers un panel d’activités libres, individuelles ou collectives et faisant appel à nos diverses formes d’intelligence.

Pin It on Pinterest

Share This