La Communauté de Communes du Bassin d’Aubenas a élaboré un Plan-Climat-Air-Energie-territorial (PCAET), soumis à une consultation publique jusqu’au 5 mars 2021.

Ce plan, bien que non contraignant, définit les actions que la CCBA s’engage à mettre en œuvre afin de participer à la lutte contre les réchauffements climatiques en cours et qui sont amenés à se renforcer. Il est une première pierre sur laquelle les futures politiques publiques menées sur notre territoire devront s’appuyer pour devenir plus vertueuses, après le bilan peu glorieux des actions menées dans le cadre de l’Agenda 21.

Aubenas Écologie a participé à l’analyse des divers documents mis à notre disposition, qui nous amènent avec Ensemble pour Aubenas aux conclusions suivantes :

  • La construction de ce plan n’a pas suffisamment intégré les citoyens et les parties prenantes. De nombreuses actions qui seront mises en œuvre ces prochaines années n’ont fait l’objet d’aucune consultation et à aucun moment il n’est prévu d’intégrer les citoyens dans les étapes de réalisation ou d’évaluation du plan. On peut d’ailleurs noter que les actions profiteront plus à l’institution qu’aux habitants du territoire.
  • Les ambitions affichées dans ce plan sont loin de ce que l’on pourrait attendre aujourd’hui et d’ailleurs ne respectent pas plusieurs objectifs nationaux et régionaux en termes d’émissions de GES et de consommation d’énergie et relativement peu d’actions engendreront des effets positifs notables sur le territoire.
  • La CCBA ne se donne pas les moyens de réaliser ses objectifs déjà pourtant peu ambitieux. Trop peu de ressources humaines et financières sont consacrées à la mise en œuvre des actions proposées par le plan : 34 millions d’euros sur 7 ans, c’est moins de 5 millions par an consacrés au climat et à l’avenir (sur 40 millions € de budget par an pour la CCBA).
  • Nous saluons le vœu d’intégrer les enjeux climatiques au sein des futurs plans locaux de programmation, toutefois après l’épisode désastreux de SCoT et la destruction du SYMPAM, où l’on a plus témoigné d’une volonté politique de ne rien changer plutôt que de s’engager fortement pour la protection de notre territoire, nous craignons que les enjeux politiciens prennent de nouveau le pas sur les intérêts du territoire.

Pour rappel, la consultation reste ouverte jusqu’à ce vendredi 05/03, vous pouvez toutes et tous y participer en envoyant vos remarques à servicestechniques@cdcba.fr.

Vous retrouverez l’intégralité de notre analyse dans le document ci-après, également accessible en téléchargement (PDF) :

 

PCAET Synthèse citoyenne