Somatothérapeute, 38 ans, vie maritale, 2 enfants

Mon précédent métier d’ingénieur en environnement m’a montré à quel point il est difficile de penser le changement pour beaucoup de mes contemporains et encore plus difficile d’agir. Pourtant aujourd’hui deux solutions s’offrent à nous : continuer à nier la gravité de la situation écologique et climatique, rester figé et isolé, ou bien agir dans une perspective heureuse, collective et solidaire. J’ai choisi la deuxième voie. Tellement plus passionnante.

La perte de sens, l’impuissance, l’isolement face à la situation planétaire sont des motifs de consultation qui émergent de plus en plus dans les cabinets de psychothérapie. Allons-nous continuer d’ignorer le mal-être croissant de plus en plus présent dans la population? Il est temps de multiplier les espaces d’action et de partage afin que chacun se sente acteur à son échelle d’une transition vers un monde plus respectueux de l’humain et de la vie!

Pin It on Pinterest

Share This